Les Alésiens au pied des remparts.

Profitant du stage pluridisciplinaire organisé par la Ligue Languedoc-Roussillon FFAAA le dimanche 18 mai à Carcassonne, les membres de la Voie du Ki Alésienne ont par l’intermédiaire de son professeur Hubert THOMAS, organisé un stage de Kinomichi, le samedi après-midi. C’est une trentaine de participants venue de toute la France, dont 14 d’Alès, qui s’est retrouvé sur le tatami pour suivre les  conseils d’Hubert et pour partager cette pratique martiale issue de l’Aïkido et créée par Maître Masamichi Noro en 1979.
Le lendemain nous étions plus de 120 et tous se sont retrouvés pour pratiquer et parfois découvrir d’autres disciplines. L’Aïkido avec Lilou NADENICECK 6e Dan, l’Aikibudo avec Gérard CLERIN 7e Dan assisté de son fils Emmanuel et le Kinomichi avec Hubert THOMAS instructeur disciple de Masamichi Noro, ceci dans un esprit de partage très convivial. L’accueil chaleureux du club d’Aïkibudo de Carcassonne, du président de la ligue LR et de ses membres ainsi que l’enthousiasme des professeurs présents ont donné envie à tous de se retrouver rapidement.
Merci aux enseignants, à tous les participants et aux organisateurs pour ce week-end au pied de cette si belle cité.

 

Carcassonne-17mai

Carcassonne-18mai

Ci-dessous l’article paru le 20 mai dans la Dépêche du Midi.

Dimanche dernier, un stage national d’aïkido-aïkibudo-kinomichi était organisé par la Ligue du Languedoc-Roussillon FFAAA en partenariat avec le club d’aïkibudo de Carcassonne. Une grande première en fait au niveau national même qui a rassemblé un peu plus d’une centaine de pratiquants de toute la France venus pratiquer leur discipline avec de très grands maîtres ou découvrir une autre discipline affiliée à la même fédération. En effet, l’aïkido, l’aïkibudo et le kinomichi sont trois disciplines sur des bases techniques identiques qui peuvent même être complémentaires et qui dépendent surtout de la même fédération. Un grand moment unique d’échange, de partage et une approche pédagogique qui a été amenée durant cette journée par les trois grands experts que sont Gérard Clerin, 7e dan d’aïkibudo, Lilou Nadenicek, 6e dan d’aïkido, et Hubert Thomas instructeur kinomichi. Ouvert à tous les licenciés de France, de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures, ce stage aura permis à beaucoup de découvrir et de pratiquer ces différentes disciplines dans une journée de partage et de travail qui aura quand même était assez intense. Une grande première regroupant ces trois arts martiaux qui a connu un vif succès et que Francisco Diaz, le président de la Ligue FFAAA (Fédération française d’aïkido, aïkibudo, affinitaire) Languedoc-Roussillon espère bien renouveler ce type de manifestation. 

Lire l’original sur le site de la Dépêche du Midi

Mots-clés :

Jean Claude Dumas